Archives de
Catégorie : L’histoire

Les débuts utopiques (1832-1836)

Les débuts utopiques (1832-1836)

En 1832, la commune de Condé-sur-Vesgre, située dans le département de Seine-et-Oise, devient le théâtre d’un intéressant essai d’association domestique agricole selon la théorie de Charles Fourier. Pour que le grand rêve de toute la vie de ce penseur utopiste reposant sur le « bonheur social » ne s’éteignît pas dans la solitude, la pauvreté et l’obscurité, certains >> Suite....

Les nouveaux essais d’association (1837-1860)

Les nouveaux essais d’association (1837-1860)

La seconde colonie, dite des cartonniers Si la première Colonie fut dissoute en 1836, on songea, dès 1837, à faire revivre le Phalanstère, avec la prise en charge d’enfants délaissés, avec l’accord des services sociaux, sous le nom de l’Institut industriel, agricole et scientifique de Condé. Le plan général de cet Institut, visant à recevoir 400 enfants, fut établi par César >> Suite....

Les colloques

Les colloques

La Colonie organise à intervalles irréguliers, des séminaires et débats ayant trait à son histoire singulière. Ainsi ont été organisées: en Avril 2006, un colloque sur l’histoire des premières années de « la colonie fouriériste de Condé-sur-Vesgre », ayant réuni près de 200 personnes ; en Octobre 2007, une soirée sur quelques figures ayant marqué la >> Suite....

Charles Fourier, 1772-1837

Charles Fourier, 1772-1837

« Fourier (Charles), né à Besançon, mort à Paris (1772-1837), philosophe et économiste français, théoricien du socialisme. » Philosophe ? On pourra en discuter. Economiste ? Il vomit l’économie politique. Socialiste ? Il ne se donnera pas pour tel. D’autres seront en droit de le définir aussi bien : poète surréaliste, expert en politique-fiction. Son père est un riche marchand >> Suite....

Les héritiers du fouriérisme

Les héritiers du fouriérisme

Fourier fait école : on parle du fouriérisme, comme de l’owenisme ou du saint-simonisme. Les disciples ne manquent pas. Le Jurassien Victor Considérant, polytechnicien, lâche l’armée pour la propagande fouriériste : il publie des journaux : Le Phalanstère, La Phalange. Héritier des manuscrits du maître, il écrit lui-même un Manifeste de la démocratie qui, à certains égards, >> Suite....

Les idéologies socialistes de Fourier

Les idéologies socialistes de Fourier

Révoltés par la misère ouvrière, choqués par l’illogisme des crises économiques, un certain nombre de réformateurs anglais et surtout français imaginent une transformation sociale à laquelle ils désirent parvenir, à l’exception de Blanqui, pacifiquement. Saint-Simon prône l’organisation de la production. Owen, ouvrier devenu patron, veut former des associations de producteurs >> Suite....

Description du phalanstère

Description du phalanstère

Pour Fourier, l’homme est mû par douze passions : cinq (sensitives) qui se rapportent aux cinq sens, quatre (affectives) qui assurent les rapports entre individus (l’amitié dans l’enfance, l’amour dans l’adolescence, l’ambition dans la maturité, le « familisme », c’est-à-dire le sens de la famille, dans la vieillesse), trois enfin (distributives) qui sont fondamentales, et >> Suite....

La Colonie depuis 1860

La Colonie depuis 1860

Désormais organisée sous la forme d’une Société Civile Immobilière, la Colonie allait pouvoir développer une forme d’association harmonieuse. Les activités immobilières et forestières durant les premières années furent nombreuses : plantation de pins par M. Thomas, connue sous le nom de « pins Thomas » ; plantation de rhododendrons (devenus omniprésents) et d’arbres >> Suite....

Bibliographie et autres ressources

Bibliographie et autres ressources

Quelques ouvrages sur l’expérience des phalanstères Jonathan Beecher : Victor Considerant and the Rise and Fall of French Romantic Socialism Éditeur : University of California Press (février 2001) Format : Relié – 600 pages ISBN : 0520222970 Dimensions (en cm) : 5 x 16 x 24 Le commander Bruno Fuligni : La chambre ardente ’Aventuriers, excentriques et utopistes du >> Suite....